Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Pyrénées Immo, Agence immobilière ST GAUDENS 31800

Crédit immobilier : 2016, un bon cru pour les emprunteurs ?

Publiée le 26/01/2016

"L’actualité immobilière 2015 n’a cessé d’entonner le même refrain : les taux de crédit immobilier sont bas, très bas, historiquement bas ! Quand vont-ils remonter ? En 2016 ? Nous sommes début 2016 et ces fameux taux n’ont pas l’intention de grimper. La tendance est identique à celle de l’année 2015 : les taux sont bas, concurrence oblige.

Point sur les taux de crédit immobilier début 2016

Il semble que l’année 2016 soit encore une année favorable pour le crédit immobilier. A la mi-janvier, tous les taux moyens et minimums sont stables, identiques ou presque à ceux du mois de décembre 2015. Seuls les emprunts sur des durées très courtes ont observé une nouvelle baisse (-5 centimes sur 7 ans, -2 centimes sur 10 ans, -5 centimes sur 15 ans).

Nous sommes donc de retour à la configuration de janvier 2015 : après 3 mois de faible hausse des taux de crédit immobilier (octobre, novembre et décembre 2015), ils ont légèrement baissé et sont donc, pour ne pas changer, historiquement bas.

Durée en années Taux maximum Taux du marché Taux minimum
7 2.65% 1.85% 1.15%
10 2.80% 2.00% 1.43%
15 3.15% 2.20% 1.71%
20 3.50% 2.45% 1.91%
25 3.90% 2.75% 2.15%
30 4.35% 3.55% 2.75%
Taux observés au 11/01/2016

Les banques jouent le jeu

Début janvier, trois grandes banques nationales ont abaissé leur taux entre 5 et 20 centimes en fonction de la durée de l’emprunt. Pour deux d’entre elles, il s’agit d’être encore plus compétitives. La troisième vise quant à elle les profils les plus intéressants financièrement pour proposer des taux ultra-concurrentiels.

Pour résumer la situation, Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études Empruntis explique que « les taux actuels sont très attractifs car les banques avaient déjà impacté à la baisse leurs conditions en fin d’année pour préparer 2016 ». « Malgré tout, dans les régions, les variations peuvent être significatives, comme dans la moitié sud de la France où des baisses sont à noter. Les banques restent attentives aux tendances du marché mais également au coût de l’argent (BCE et OAT) en ce début d’année. »

Un début d’année important pour les organismes de crédit immobilier

Bien commencer l’année est primordial pour les banques. C’est au cours du premier trimestre que se créé la dynamique et que les organismes financiers signent un maximum de contrats. Le mois de mars est notamment le mois de l’année qui voit se lancer le plus de projets immobiliers.

Les banques se doivent donc de séduire de nouveaux clients. Et pour cela, le meilleur levier reste le taux de crédit immobilier très bas, qui fera économiser des milliers d’euros à l’emprunteur. Avec des objectifs de production de crédit immobilier en hausse (+10 à 20% en comparaison de 2015), les banques n’ont d’autres choix que de sortir leurs meilleurs atouts sortir victorieux de la guerre des taux de crédit immobilier historiquement bas.

D’autres leviers pour le crédit immobilier

Acheteurs et investisseurs pourraient bien être tentés en 2016 de souscrire un crédit immobilier pour lancer leur projet. Les mécanismes fiscaux en place sur le marché sont une aide précieuse pour dynamiser le secteur. En effet, les nouvelles conditions du Prêt à Taux Zéro le rendent encore plus intéressant, quand la loi Pinel pour l’investissement locatif soutient fermement le marché.

Des taux de crédit immobilier très bas toute l’année ?

Impossible de prévoir exactement ce que réserve l’année 2016. Mais une chose est sûre, les taux devraient rester très bas au premier trimestre 2016. Ils pourraient même encore légèrement baisser. Seule inconnue, la progression de l’OAT. Avec une augmentation de 20 centimes en décembre 2015, les taux n’ont pas encore été impactés. Mais une hausse plus importante aurait automatiquement des conséquences. Autre paramètre, la BCE : décidera-t-elle d’augmenter son taux directeur ? Au regard de sa volonté de dynamiser l’économie et le marché immobilier, il y a tout de même peu de chance que cela soit le cas dans les mois à venir.

En conclusion, acheteurs, investisseurs, si vous n’avez pas encore lancé votre projet immobilier, début 2016 est plus que jamais le moment de l’envisager. De même, si vous avez souscrit un crédit immobilier il y a déjà quelques temps, n’hésitez pas à le renégocier avec votre banquier."

www.infoimmo.fr

Notre actualité